Prendre soin de son casque de vélo

Le casque.

Cet accessoire de sécurité précieux, que l’on choisi pour son style mais surtout pour se protéger en cas de chute. A la fois simple mais complexe, il nécessite tout comme votre vélo un soin particulier. Voyons comment.

IMG_8189

Nettoyer son casque après chaque sortie

Je ne vous apprendrai rien si je vous dis que dans votre casque, la sueur est omniprésente après une bonne sortie. Nettoyer son casque est donc ESSENTIEL. Quand on regarde la composition de la sueur, on comprend vite pourquoi… Tout d’abord, pour l’hygiène afin de garder votre casque sein (n’oubliez pas que vous allez porter le même casque lors de votre prochaine sortie) et ensuite pour conserver toutes les propriétés techniques de celui-ci. Bien souvent aujourd’hui, votre casque est équipé d’une partie détachable, absorbante et respirante, qui permet un lavage individuel simple & efficace. Les lanières de votre casque sont également exposées à votre transpiration, vous avez déjà dû le constater en été quand celle-ci sont blanches en fin de sortie (dû au sels minéraux que votre corps élimine). Tout comme l’intérieur de votre casque, les nettoyer est important, avec une bonne douche d’eau claire sous le robinet par exemple et en frottant un peu. Pour le dessus du casque, de nombreux nettoyants existent, vous en trouverez facilement chez votre vélociste ainsi que sur le net. Pour n’importe lequel de ces endroits de votre casque, une fois nettoyer/laver, un temps de séchage est impératif. Sinon, attention aux odeurs d’humidité, voir à la moisissure…

IMG_8191

Où stocker son casque ?

Pour qu’un casque reste efficace et pour qu’il conserve ses propriétés absorbantes en cas de chute, il doit être stocké dans un endroit adapté. Pour trouver cet endroit, assurez-vous de respecter ces quelques paramètres :

  • Écarter le risque de chutes
  • Eviter le risque de choc avec d’autres objets
  • Faire en sorte qu’il soit calé
  • Faire en sorte qu’il soit accessible sans devoir se contorsionner
  • Eviter les pièces à forte variations de température (par exemple un garage)
  • Stocker le casque dans un endroit sec
  • Eviter l’exposition aux UV
  • Privilégier un endroit régulièrement ventilé

IMG_8190

Pourquoi changer de casque & quand ?

Un casque est composé en majeur partie de polystyrène. Lors d’un impact, d’un choc, d’une chute, bref de toute pression extérieur sur celui-ci, le polystyrène se déforme en s’écrasant afin que ce soit votre casque qui se déforme et non pas votre tête… Une fois cette déformation présente, le polystyrène ne reprendra pas sa forme initiale, ce n’est pas une matière à mémoire de forme. De ce fait, si vous venez à rechuter avec votre casque au même endroit, celui-ci n’absorbera pas l’impact et les dégâts sur votre crâne seront réels et souvent sévères. De plus, étant donné que le polystyrène diffuse l’onde de l’impact, cela provoque des fissures qui, en cas de nouvel impact ne permettront pas cette diffusion et supprimeront donc toute protection. Vous comprendrez donc qu’en cas de chute, changer de casque avant de remonter sur son vélo est INDISPENSABLE.

Un autre aspect, moins connu, qui DOIT vous faire changer de casque est sa « péremption ». Oui, vous avez bien lu. Un casque à une date de fabrication (que vous trouverez généralement à l’intérieur de celui-ci) et une date approximative de « péremption »Je m’explique. Suivant l’intensité de son utilisation, la « durée de vie » d’un casque varie de 3 à 5 ans en moyenne. Cela s’explique par l’état du polystyrène au fil du temps. Si la matière est sèche lorsque vous exercez une pression sur votre casque, il faudra envisager un remplacement, si elle est souple et laisse une empreinte, votre casque est encore opérationnel. N’hésitez pas à faire ce test une fois tous les 6 mois environ et n’oubliez pas encore une fois que le lieu de stockage joue un rôle capital !

900

Pour résumé, comme je vous l’ai dis en introduction de cet article, bichonnez votre casque comme vous bichonnez votre vélo 😉

A très vite ! 👊

Note : Ce casque en photo c’est mon ancien casque. Cet article n’a aucunement pour but d’en faire la promotion. Néanmoins, si je me permet d’illustrer mes propos avec celui-ci, c’est parce qu’il m’a sauvé la vie le 17 février 2019 lors d’un accident où une voiture m’a percutée. Malgré son prix qui peut sembler faible face d’autres marques de la concurrence, aujourd’hui je suis là, à vous écrire ces lignes, je dirai donc qu’il fait très bien son boulot. Ne vous posez pas de question avant chaque sortie, passez le style au second plan et pensez à votre vie : portez un casque.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s