WED’ZE X-Warm

Saison hivernale oblige, nous recherchons tous un minimum de chaleur lors de nos randonnées et/ou treks.
Dans cette recherche, Wed’ze m’a proposé de tester le sous-vêtement thermique X-Warm.
Souvent utilisé en randonnée de montagne, les produits Wed’ze sont un bon complément et ont su me satisfaire lors d’expériences passées.
Je me suis donc lancé dans ce test.

Premier contact

Chose rare pour ce type de produit, une fois acheté, nous nous retrouvons avec une boîte dans les mains, scellée par un scotch de garantie d’ouverture : top en terme d’hygiène. Une  fenêtre en forme de rond permet de toucher le produit pour un premier contact, un gros logo « X-Warm » en haut, « Wed’ze » dans le coin supérieur gauche, un petit mouton tout mignon nous annonce une composition à 20% de laine et un visuel du produit nous permet d’identifier notre choix de couleur en magasin parmi « noir / jaune anis », « blanc glacier / rouge vif » ou « gris zinc / bleu turquoise ».

A l’arrière de la boite, une représentation technique du produit est imprimée rappelant les principales qualités du produit :

  • Un col montant avec un zip permettant de moduler votre chaleur
  • Les deux composants : polyester (80%), laine (20%)
  • Une évacuation de la transpiration grâce aux empiècements 100% polyester
  • Des manchons empêchant les entrées d’air froid

IMG_4796

Une fois la boite ouverte, nous découvrons le sous-vêtement et l’envie de se glisser dedans est grande : l’appel du coton et de sa chaleur est incontestable.

IMG_4798

En revanche, une inquiétude me vient : le phénomène « laine qui gratte ».

Avec 20% de coton, il y a fort à parier que ça « gratouille ». Réponse sur le terrain.

Sur le terrain

Quoi de mieux que plusieurs sorties avec une bonne météo une météo digne du cliché de la Bretagne avec du vent et de la pluie pour essayer ce sous-vêtement ?

IMG_4688

Grâce à ce temps maussade, j’ai pu vérifier la ventilation de ce X-Warm que j’ai enfilé sous ma veste QUECHUA Warm 500 3en1. Mes sorties se sont effectuées dans une température comprise entre 1°C et 11°C. Dans les deux cas, pas de transpiration excessif. L’empiétement des pièces donne une liberté de mouvement et une souplesse que l’on ne soupçonne pas. Que ce soit sous les bras ou dans le dos, la conception laisse respirer le corps : contrat respecté !

ventilation

Malgré les rafales et la pluie, il est arrivé que je puisse savourer un soupçon de rayon de soleil. Dans ces moments là, j’ai franchement apprécié le zip, très pratique, de qualité, et assez long pour pouvoir faire baisser la température. Les finitions cousues à l’intérieur permettent d’éviter les irritations : c’est également fort appréciable.

zip

Comme annoncé sur l’emballage, des manchons ont été intégrés dans les manches afin de retenir le froid et de l’empêcher de rentrer. Ces manchons restent bien en place, ne sont pas fragiles et suivent parfaitement les mouvements que vous réaliserez. De même, sur le bas du sous-vêtement, vous trouverez une couture doublé permettant la bonne tenue de l’ensemble et sa stabilité : de la bonne finition comme je les aime.

finitions

Dernier point : la fameuse laine, présente à 20%.

Lors de ma première sortie avec ce X-Warm, il est vrai que j’ai senti quelques démangeaisons, notamment sur les phases « chaudes ». Sur des températures extérieur/intérieur froides, aucune gêne, c’est même un vrai bonheur.

IMG_4694

Avant ma deuxième sortie habillé de cette laine, j’ai remis en marche mon cerveau et y ai retrouver une astuce de grand-mère pour les vêtements à « laine qui gratte ».

Astuce

Il y a plusieurs écoles, chacun trouvera la solution qui lui convient, pour ma part, celle que je trouve la plus simple et la plus rapide reste la solution du congélateur : vous mettez votre vêtement en laine dans un sac de congélation comme celui-ci en le laissant ouvert, vous attendez qu’il gel bien (3 jours seront suffisant), ensuite vous le ressortez, vous le lavez pour éviter l’odeur du jus des crevettes congelés qui a coulé entre deux, et là, magie, votre vêtement ne gratte plus !

Bref, pour moi, cela n’est qu’un détail, mais je vous comprendrai si vous me dites qu’un produit doit être opérationnel à son achat et ne pas avoir a être retouché par le client.

Bilan de l’essai

Ma note : 4/5

D’abord destiné à la pratique en montagne, ce sous-vêtement s’adapte parfaitement en plaine et forêt lorsque la température passe sous la barre des 5°C. Il vous apportera confort et chaleur dans les moments où votre corps en fera la demande. Idéal donc pour la saison hivernale ou pour lors des fraîcheurs surprises de l’automne.

Les finitions sont qualitatifs et l’ensemble est confortable, agile et bien coupé. Je me suis équipé de ce X-Warm en taille M, je mesure 1m77 pour 83kg, la taille est bonne, ni trop long, ni trop court, que ce soit au niveau du bas de dos ou des manches.

Les + :

  • Son confort
  • L’apport de chaleur créé naturellement
  • Les bonnes coupes, l’agilité de l’ensemble, les finitions

Les :

  • L’effet « laine qui gratte » qui pourra en déranger certains mais qu’il est facilement possible de faire disparaître (voir astuce plus haut).

Le sous-vêtement WED’ZE X-Warm est disponible en ligne ou dans tous les magasins DECATHLON au prix de 19,99€.

Partenaire : DECATHLON Jaux-Compiègne

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s