Sur les traces de la 14-18

Vendredi 29 décembre 2017, le vent souffle fort dehors, il est 19h00, un mètre de pizza devant les yeux (oui oui, ça existe…), une nouvelle randonnée s’organise entre amis, histoire de finir l’année au grand air.

998542capture1

Préparatifs de réveillon & autres facteurs X, nous fixons une distance maximum de 20km, suffisant pour prendre du plaisir et apprécier les joies de l’hiver fraîchement arrivé. Décision prise : nous partirons à Thiescourt (60) sur les traces de la 14-18.

Alors je vous dis 14-18, de suite, j’imagine que vous pensez à la triste guerre de 1914-1918.

QUE NENNI ! Il s’agit là de la course d’obstacle « La 1418 » organisée chaque année.

Pour cette randonnée, nous avons souhaité suivre le tracé de l’édition 2016 de « La Noctrail », la première édition de la version trail nocturne sans obstacle de « La 1418 » dans sa version 14km.

862840img4663

Le tracéhttps://www.openrunner.com/r/8219909

Le lendemain, comme prévu, départ 09h15 09h20 (j’te l’avais dis !). Dix minutes de routes et nous voici arrivé à côté de la salle des fêtes, point de départ de notre boucle.

En avant, 200m et on attaque le vif du sujet : la boue sera (sans surprise) au rendez-vous.

Les cuisses commencent à chauffer, les zip de veste à descendre : ça monte !

Arrivés sur le plateau nous découvrons les premiers panneaux touristiques reprenant les nombreuses étapes de nos poilus et de la guerre dans le secteur, intéressant à lire, on en apprend parfois sur ce qu’il s’est passé à deux pas de chez soi et on comprend mieux le relief de certains lieux (#troudemortier).

666598img4660

Une fois sur le plateau (km 4), nous avons autour de nous un espace dégagé, avec une large vue à 180° qui permet avec un peu de patience d’observer la faune locale. D’ailleurs, si vous le souhaitez, il vous sera possible de vous percher en hauteur grâce à la tour présente (prudence en cas de fort vent et de temps humide).

247583573968img4662

Nous redescendons en direction de la Chapelle St Albin : discrète mais chargée d’histoire. L’endroit est idéal pour un pique-nique en famille l’été, spacieux & calme.

Après être passé devant les installations de la course d’obstacles, nous repartons à travers les sentiers entre sous-bois et champs, direction le Mont du Piémont, deuxième dénivelé positif de la sortie.

Là encore le vent souffle, les arbres grincent & dansent sous son rythme, magnifique avec ce ciel.

Le coin est moins brut, on sent que l’homme passe par là pour se chauffer et venir jouer de l’accélérateur… il est temps de regagner les plaines via une pente glissante, boueuses, traversée par les ornières de tracteurs, habillée de ronces de chaque côté.

Oh, une éclaircie !

Idéal pour terminer cette randonnée à travers les chemins d’herbe foulés par les chevreuils & biches croisés à ce moment là. A peine le temps de dégainer l’appareil que toute la famille avait disparu, dommage. Trois kilomètres nous séparent de l’arrivée, le calcul est bon en terme de timing (sauf pour nos montres, POLAR V800 vs APPLE Watch 3 = 400m de différence) et les rafales annoncées ne semble plus très loin.

Bilan de la randonnée

Un tracé historique varié, aussi bien en terme de dénivelé qu’en terme de paysage, praticable en hiver avec des chaussures étanches possédant une certaine accroche (sol souvent glissant). Les sentiers empruntés sont clairement balisés et entretenus.

Distance : 13,8km – Temps : 2h15 – D+ : 280m

773261capture

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s